[Cartes Postales de l’Autre Monde] – Épisode 04


De Juillet à Août, je vous retransmets des cartes postales depuis les différentes planètes du système El-6. Vous y découvrirez les histoires de ses habitants, des voyageurs, comme de ceux qui aiment le confort de leur chez eux, dans leur lointaines contrées.

Certains paysages vous sembleront peut-être familiers, peut-être parce que certaines histoires traversent les époques et les univers, ou peut-être parce que vous êtes vous-mêmes un.e voyageureuse intergalactique.
Dans tous les cas, j’espère que ces rencontres serviront votre imaginaire.
Bon voyage ! Godspeed !


FROM : OLD YAGGA (9ème génération) TO : YOUNG YAGGA (10ème génération), SEND FROM : CENTRE DU RITUEL DE RETOUR.

« Ma chère Yagga,

Si le Rituel de Retour fonctionne encore, tu dois avoir 15 ans au moment où tu lis ces lignes. Si j’en crois ma propre expérience et celles que j’ai pu tirer de mes Vies Passées, ton être n’est que fureur intérieure et cris ravalés face à un monde qui te perfore le cœur à chaque seconde.
Douce Yagga, traverser les époques ne t’a pas apaisée, mais j’ose espérer que chaque nouvelle étape nous a fait gagner un peu en sagesse et que toute cette colère arrivera un peu plus vite à devenir un moteur plutôt qu’une source d’angoisses pour toi.
Mais je ne veux, et ne dois, pas trop t’aiguiller sur les suites possibles de cette nouvelle vie : ça serait te priver de trop d’expériences. Je t’entends déjà maugréer : à quoi bon avoir la possibilité de recevoir une lettre de sa Vie Passée si elle n’est même pas foutu de te dire quelque chose d’utile ?! Hahaha, à croire que nous ne changerons jamais…

Peut-être, à défaut de t’éclairer sur le Futur, puis-je te parler de ton passé ?
Dans cette vie, tu as beaucoup voyagé : en traversant les mondes, tu as cru pouvoir fuir tes vieux démons, la peur du vide et de l’oubli. Sans surprise, ça n’a pas fonctionné, jusqu’au jour où tu as fais face et, reconnu qu‘il n’y avait pas de démons rampants dans ton dos, juste ton reflet dans le miroir.
Aujourd’hui, que je… ou plutôt que nous… fêtons notre 115ème anniversaire, les fantômes que nous trainons sur notre passage ne nous font plus peur. Ils sont comme de vieux amis, auprès desquels nous pouvons continuer d’avancer et d’apprendre… même à cet âge avancé !

Chère Yagga, lorsque la tempête frappera un peu trop fort ton cœur d’enfant, quelque soit ton âge, je t’en conjure, ne renonce pas à la douceur. Il n’y a pas de honte à faire parti de celleux qui renoncent à mordre jusqu’au sang pour se faire une place. Au contraire, ta douceur sera ton acte de résistance. Ne te laisse pas devenir cruelle par vengeance ou par dépit. C’est un chemin bien trop facile.

Il est temps pour moi de te dire au revoir mon enfant.
Prends soin de toi, de nous, dans cette Nouvelle Vie qui s’offre à toi.
Avec Amour,

Old Yagga – 9ème génération – Sorcière de son état.
»


Retrouvez toutes les cartes postales ici ou sur mon compte Instagram, toutes les semaines de Juillet à Août 2021 !